Maxime Jermann

Maxime Jermann commence le chant à 4 ans dans la chorale de l’école de musique de Wattwiller avec des reprises des classiques de la variété des années 70 à 90 avant de découvrir la musique classique en intégrant la Maîtrise de Garçons de Colmar à 10 ans. Il débutera l’apprentissage du chant lyrique au près de Véronique Ougier en 2013 puis ira continuer son apprentissage au CRR de Paris, où il obtiendra son DEM en 2018, avec Yves Sotin puis Guillaume François.

Explorant un répertoire soliste large allant de l’opéra baroque au répertoire contemporain, il se spécialise notamment dans la création d’œuvres contemporaines telles que La Machine Infernale (adaptée de l’œuvre de Jean Cocteau) de Giancarlo Staffetti dans laquelle il interprète Tirésias (2019) ou encore L’enlèvement Consentant d’Ambroise Divaret où il sera Antoine (2020/21).